Les conseils récupération by Thuasne

Il va falloir retourner au travail dès le lundi avec les jambes lourdes et fatiguées. Découvre les conseils du Thuasne pour récupérer au plus vite.

UNE BONNE RÉCUPÉRATION

La période de récupération doit être mise en place systématiquement et elle commence dès que la ligne d’arrivée est franchie.
Il est important de s’hydrater et de manger une collation dans les 30 minutes après la fin de l’effort (Eau, barres, boisson de récupération). C’est à ta préférence et selon tes goûts.
Pour Sébastien Spehler (Athlète membre du Team Trail Thuasne – spécialiste longue distance,
vainqueur du Festival des Templiers, champion de France trail long) : « après une course pour ce qui est de la nutrition, c’est vraiment en mode plaisir et généralement en bonne quantité ». Pour Manu Meyssat, (Athlète membre du Team Trail Thuasne participant au 27km – spécialiste longue
distance, vainqueur du 27km Trail le Bélier à plusieurs reprises, Sainté-Lyon, 80km Eco Trail)
« j’essaye de manger une barre protéinée, puis le sympathique repas savoyard (diots et polenta) qui nous est préparé chaque année sur place, permettra de recharger suffisamment les stocks en
glucides ! Sachant qu’après une course je suis souvent très attiré par le salé ».

 

Par la suite, les étirements sont indispensables pour tes muscles. Il existe plusieurs façons de les faire. C’est à toi de savoir ce qui est le mieux pour toi et tes habitudes. En règle générale, privilégie des étirements courts (5-10 sec) juste après ta séance. Si tu fais ces étirements éloignés de ta séance, il est conseillé de faire des durées plus longues (30sec).

Enfin, soulage tes jambes et tes muscles. Nous avons toujours cette sensation de jambes lourdes et de mollets engourdis. Les muscles ont été sollicité et il est important d’améliorer la circulation du sang et leur oxygénation. Les chaussettes de récupération Thuasne Sport se portent après l’effort pendant la phase de récupération (pendant 2 heures minimum) et contribuent à réduire les courbatures.

L’avis de Sébastien : « Après la course et pendant 2 à 3 jours, je porte des chaussettes de récupération toute la journée. Cela diminue fortement les courbatures »
L’avis de Manu : « Si j’ai la possibilité d’avoir une petite rivière à proximité, ce sera bain froid pour
diminuer au maximum les effets inflammatoires, et dans la foulée je mets mes chaussettes de récupération Thuasne sport, que j’utilise d’ailleurs quasi quotidiennement »

QUAND ET COMMENT REPRENDRE ?

Tu as déjà hâte de reprendre le chemin de l’entraînement et de te préparer pour ton prochain objectif. Toute personne est différente en termes de sensations et ressentis. Il est donc primordial de t’écouter et écouter ton corps afin de savoir ce qui est le mieux pour toi. Nous avons interrogé deux membres de notre team Trail qui donnent leurs méthodes de récupération !

Je ne fais pas particulièrement de break. Mais j'ai une pratique sportive basée sur de la récupération active. Le lendemain j’essaie de faire un peu de vélo en moulinant bien et surlendemain c'est repos.
Le deuxième jour après une course est souvent la pire musculairement alors ce jour-là j'y vais vraiment cool. Je reprends les footings un peu plus tard, 3 à 4 jours après une course. Quant à la reprise des séances, j'attends le weekend d'après course à J+7.
Les préférences de Sébastien : Récupération active
C’est variable encore une fois en fonction des compétitions, mais dans ce cas-là, je peux reprendre très vite, avec souvent une sortie de vélo le lendemain et malgré tout, un jour ou deux de repos complet à J+2 et J+3, car c'est dans cette période que le contre-coup de la fatigue est le plus perceptible.
Donc en résumé 3 à 5 jours tranquilles, avant une reprise des séances qualitatives.
Les préférences de Manu : Prendre le temps

Tout en continuant à t’étirer, hydrate-toi au maximum (minium 1,5 litres d’eau par jour), tu peux reprendre petit à petit par des footings lents afin de relancer le corps.
Tu es prêt(e) et tu as toutes les cartes en main pour récupérer au mieux !